Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B5r p25]

De la deesse Occasion.

XVI.

Je suis Occasion, que Lysippe[1] forma,
La marque seule estant du cher temps que l’homme a.[2]
La rouë ay sous mes pieds, dont ne puis arrester.
Les plumes que j’y ay, me font plus fort haster.
Mon rasoir signe rend que tout outre je taille.
Mes cheveux au front seul , monstrent qu’on ne me faille:

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B5v p26]

Car si le dos je tourne, à coup puis eschapper:
Veu qu’en derrier poil n’ay, où lon me puisse happer.
A cause de vous tous, l’ouvrier fit mon histoire,
Esperant que seray image monitoire.
Pource, santé durant, mettez le temps à poinct,
Veu qu’en vieillesse, à tard, remord au coeur vous poind.

commentaires.

Lysippe, excellent & industrieux sculpteur, natif
de Sicyon ville de la Moree, fit ceste image, nommee
Occasion. Occasion c’est quand lon observe si bien l’op-
portunité du temps, du lieu, & des personnes, que tout
ce qu’on entreprend reüssit à bonne fin. Les pieds de
ceste Deesse sont sur des plumes rondes et durettes,
si qu’elle glisse tousjours, & jamais ne demeure ferme.
Autres disent qu’elle a ses pieds sur une roue, qui
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B6r p27] tourne & vire incessament. Elle a des aisles aux
pieds. C’est à dire ses souliers ont des aisles, comme
aussi Mercure en porte de telles: elle vole en tous
lieux par l’air. Elle a un rasoir en sa main droite,
pour monstrer qu’elle est plus tranchante que chose
qui soit. Elle n’a cheveux qu’au front, pour nous en-
seigner qu’il la faut prendre quand elle se presente.
Par derriere elle est chauve: tellement que l’ayant une
fois faillie, on ne la peut plus rattrapper. Il y a plu-
sieurs choses, qui d’elles mesmes sont honnestes &
utiles, lesquelles, n’estans faictes en temps deu, perdent
toute leur grace. C’est pourquoy il ne faut point
laisser eschapper l’Occasion.

Notes:

1.  Greek sculptor, 4th century BC.

2.  This is a translation of Anthologia graeca 16.275. See also Erasmus, Adagia 670, Nosce tempus, where Erasmus too gives a verse translation of the Greek epigram.


Related Emblems

Show related emblems Show related emblems

Hint: You can set whether related emblems are displayed by default on the preferences page


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top