Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B8v p32]

Contre ceux qui osent par dessus leurs forces.

XX.

Les Nains se vont un jour trouver,
Là où Hercule prenoit somme,[1]
Le cuidans de vie priver,
N’estimans, qu’il fust si fort homme:
Lors s’esveille, & voyant la somme
De telles gents, il s’en revanche,
Faisant d’eux comme d’une pomme:
Car il les mit tous en sa manche.

commentaires.

Hercules, ayant posé sa masse, & ses autres armes,
se mit à dormir sous un arbre. Les Pygmees, (peuple
des Indes, qui n’a qu’une coudee de haut, & qui fait
ordinairement la guerre aux grues) s’estans assemblés
en grand nombre, se mettent en devoir de le tuer,
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [C1r p33] ignorans de quelle force il estoit revestu. Hercules
s’estant reveillé, les traicta d’une sauvage façon. Il les
mit tous en sa peau de lion, & comme si ils eussent
esté des puces, il les escrasa & deschira tous. Il en
prend ainsi souvent aux outrecuidés de nostre siecle,
lesquels, quoy qu’ils n’ayent ny force ny vertu, ne
laissent pas d’estre si mal advisés de s’attaquer à plus
grands qu’eux, & mesmes à personnes de marque,
donnans lieu au proverbe qui dit, Puis que tu es nain,
fay joug.

Notes:

1.  Hercules’ confrontation with the pygmies is described by Philostratus, Eikones 2.22.


Related Emblems

Show related emblems Show related emblems

Hint: You can set whether related emblems are displayed by default on the preferences page


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top