Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [C3v p38]

Le sepulchre d’une paillarde.

XXV.

Laïs estoit enterree,
Lon fit un Mouton en peincture,[1]
Ayant au cul patte serree
Du Lion, aspre a la pasture.
Si monstre telle pourtraicture,
Qu’un amoureux est pris par l’aine:
Comme tell’ simple creature,
Est prise au derrier par sa laine.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [C4r p39]

commentaires..

Laïs fut une fille de joye de Corinthe, fort celebre,
pour son insigne beauté & bonne grace, & fort cares-
see par la jeunesse Gregeoise. Elle n’admettoit person-
ne qui ne la payast à son mot, qui estoit fort excessif.
Un jour l’Orateur Demosthene l’alla voir a la desrob-
ee, desirant de coucher avec elle. Elle luy demanda
quarante sesterces, lesquels, selon la supputation qu’en
fait Budé, reviennent a mil escus sol. Demosthene, tout
estonné, la quitte, & s’en retourne, disant, Je n’achette
pas si cher un repentir. Le sepulcre de ceste Laïs est
icy depeinct, auquel est entaillé un mouton, qui repre-
sente l’amoureux, suyvi par une lionne, qui avec ses
ongles l’atrappe par le derriere. Les putains sont plus
cruelles qu’aucune lionne, deschirans sans aucune com-
passion les miserables amants qu’elles ont une fois at-
trappés en leurs filés.

Notes:

1.  Pausanias Periegesis 2.2.4 describes such a tomb of Lais at Corinth.


Related Emblems

Show related emblems Show related emblems

Hint: You can set whether related emblems are displayed by default on the preferences page


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top