Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [C4v p40]

Contre les escornifleurs ou cherchans re-
puës franches, quon dit plaisans de
table.

XXVI.

Des escrevices je t’envoye,
Don propre à tes moeurs & façons:
Yeux tousjours ouverts par la voye,
Et grand ventre, où tout va au fonds.
Puis tes brocards & plaisans tons,
Es lieux où fais de fol l’office,
Sont les pieds pinsants que souffrons:
Ainsi vis tu en Escrevice.

commentaires.

Par l’escrevice Alciat a voulu icy representer l’i-
dee d’un chercheur de repües franches. L’escrevice
est un animal aquatique, ayant tousjours les yeux
ouverts, les pinses garnies de dents fort aigues, qui luy
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [C5r p41] sont pour armes, le ventre fort grand, & huict pieds.
Ainsi les escornifleurs, & assesseurs de bonnes tables,
qui flattans ordinairement cherchent leur vie de co-
sté & d’autre, ont tousjours les yeux au guet, à fin de
fureter par tout pour pouvoir remplir leur panse. Ils ne
sont pas aussi desnués de dangereuses poinctures: car
quand ils flattent celuy qui leur baille à disner, ils
mesdisent ordinairement de quelqu’un, faisans tout pour
leur ventre & pour leur gueule. L’escrevice a huict
pieds, & ces bouffons n’en ont que deux, mais ils en
valent bien huict: car ils ne font que trotter & courir
depuis le matin jusqu’au soir, pour attrapper quelque
lipee.


Related Emblems

Show related emblems Show related emblems

Hint: You can set whether related emblems are displayed by default on the preferences page


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top