Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [E7r p77]

Des petits se doit lon douter.

LIIII.

L’aigle eut au Cerf volant debat:

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [E7v p78]

Dont elle fait bien peu de compte,
Comme petit pour son combat:
Mais l’autre emmi ses plumes monte.
Ainsi porté fut d’aisle prompte
Au nid, où tous les oeufs il casse.
Moins fort de corps, par art surmonte.
Souvent nous nuit personne basse.[1]

commentaires.

L’escharbot, que le Fevre appelle Cerfvolant, est
un petit animal, qui provient des chairs pourries des
chevaux. Il est ennemi juré de l’aigle, & a bien esté
si osé, que de la desfier. Il est petit extremement, &
sans forces: mais il surpasse son ennemie en conseil & en
astuce Car sans qu’elle en sente rien, il se fourre & se
cache dans ses plumes, & porté par elle jusques dans
son nid, il y perce & rond tous ses oeufs, si qu’il n’en
peut sortir aucun poussin: ainsi il se venge de sa
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [E8r p79] superbe ennemie, puis s’enfuit en se mocquant, comme
le recite aussi Esope. Cest Embleme nous apprend
que quelque petit & foible que soit nostreennemi
nous ne le devons pas pourtant mespriser: car comme
on dit communement, Il n’est pas jusqu’à la formis
qui n’ayt sa cholere.

Notes:

1.  For the feud between the eagle and the beetle, see Aesop, Fables 4; Erasmus, Adagia 2601, Scarabaeus aquilam quaerit.


Related Emblems

Show related emblems Show related emblems

Hint: You can set whether related emblems are displayed by default on the preferences page


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top