Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [G8v p112]

Au simulacre d’Esperance.

LXXVIII.

Quels pinceaux ont pourtrait ceste gente Deesse,
Qui la face a riante, & monstre à tous liesse?
Elpidius[1] me fit, Esperance on me nomme,
Prestant à coup mon bien à tout miserable homme.
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [H1r p113] Ma robbe verde dit, qu’en joye j’entretiens,
Et ce, jusqu’à la mort, dont le dard rompu tiens.[2]
Auquel temps est cassé tout le bien que donnoye.
Ainsi conduis les gents à fin, sans grand’ monnoye.
Ce tonneau où je sieds, fait rapport de l’histoire,
Dont Hesiode a faict excellente memoire.
Car lors que du tonneau vertus au ciel volerent,
Et que grands maux urgents parmi le monde allerent,
Seulette demouray, monstrant que je Esperance,
Suis la seule vertu plus prestant d’asseurance.
La Corneille est pres moy,[3] en son chanter ayant
Reconfort du demain, qui est maint mal rayant.
Le compaignon prochain, se dit Bonne adventure[4]
Qui avec Cupido fait souhaits sans mesure.
Mais Nemesis derriere attend ceux qui font faute,
Pour chacun corriger d’esperance trop haute.

commentaires.

Quelcun regardant avec admiration l’effigie d’E-
sperance
fait ceste demande, Qui est ceste Deesse, qui
a le visage si joyeux, eslevé & regardant au ciel? qui
est-ce qui l’a peint de la façon? Elpidius, respond-elle,
m’a ainsi façonnee. (Or est ce mot Elpidius, mot
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [H1v p114] feinct, approprié à ce discours: car ἔλπις en Grec
signifie Esperance.) Je suis ceste bonne Esperance, qui
seule assiste aux miserables, & qui les console tous-
jours. Pourquoy portes-tu robbe verde? Pource que
sous moy toutes choses demeurent verdes & floris-
santes. Pourquoy tiens-tu les armes de la mort bri-
sees entre tes mains? Pource que les morts n’ont point
besoing de moy: les seuls vivans esperent. Di moy
pourquoy tu te sieds en paresseuse sur le fonds d’un
tonneau? Pource que je demeuray seule en la maison,
lors que les autres vertus s’en volerent au ciel, &
que les nuisantes fees se prindrent à voler par le mon-
de. Quel est cest oiseau qui t’accompagne? C’est la Cor-
neille, oiseau fidelle, qui monstre une certaine espe-
rance: car ne pouvant dire, il est, elle dit, il sera: criant
ordinairement cras, cras, c’est à dire demain, de-
main. Mais qui sont ceux qui t’accompagnent? Bon-
ne aventure, & le prompt Cupidon marchent de-
vant moy, appellant les vains songes de ceux qui
veillent. Qui est ceste là qui se tient debout derrier
toy? C’est la Deesse Nemesis, qui punit les meschan-
cetés des hommes, & notamment l’insolence & l’ar-
rogance, nous donnant à entendre qu’il ne faut rien
esperer, sinon ce qui est licite.

Notes:

1.  Elpidius is an invented name derived from Greek ἐλπίς, ‘hope’.

2.  For Death’s arrows cf. [FALd066], [FALd065].

3.  ‘a crow, the faithful prophet’. The crow was a bird of prophecy and an emblem of hope. Its caw was interpreted as cras, cras, ‘tomorrow, tomorrow’. Cf. the proverb, Quod hodie non est, cras erit: ‘What is not today shall be tomorrow.’

4.  Bonus Eventus or Bonne Aventure, cf. Evento Buono in Ripa, Iconologia; also called ‘Success’ or ‘Happy Ending’.


Related Emblems

Show related emblems Show related emblems

Hint: You can set whether related emblems are displayed by default on the preferences page


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top