Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [F3v p86]

Au surprins.

LX.

Toutes les fois que t’ay happee,
Et que te pensois bien tenir,
Tousjours m’estois eschappee,
Et ne t’avois peu retenir.
Ores puis-je à tous maintenir,
Qu’ay l’Anguille coulante acquise:
Veu qu’on la me void soustenir,
Entre feuilles de figuier prise.[1]

commentaires.

L’anguille est un poisson ressemblant fort au ser-
pent. Il est fort lisse & glissant, si qu’à grand’ peine
le peut on tenir avec les mains: au contraire, tant plus
on l’estraint, tant plustost il eschappe. Pour venir à
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [F4r p87] bout de le tenir, on s’est advisé de l’envelopper en une
feuille de figuier, qui est large & aspre. Cecy instruit
les Princes & leurs Juges, qu’ils se gardent de laisser
evader les delinquants. Que si ils leur sont eschappés
une fois, au moins s’ils les rattrappent, qu’ils les tien-
nent sous si bonne garde, que justice exemplaire s’en
puisse ensuyvre. Autrement, qu’ils sçachent que Dieu
les leur redemandera.

Notes:

1.  The rough surface of the fig-leaf made it suitable for gripping slippery objects. See Erasmus, Adagia 395, Folio ficulno tenes anguillam.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top