Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [K8r p159]

La musique plaist aux Dieux.

CVIII.

La Harpe, d’Eunome jouant,
Contre Ariston, rompit sa corde.
Voicy la Cigale bruyant,
Qui le defaut du son recorde:
Et tant bien au lieu vuide accorde,
Qu’Eunome en obtint la victoire.
En cuyvre fit telle beste orde,
L’offrant à Phebus, pour memoire.[1]

commentaires.

Eunome de Locres, fut un excellent joueur de har-
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [K8v p160] pe, lequel ayant esté contrainct d’entrer en lice avec
Ariston, aussi musicien, comme au milieu de leur
musique, une des chordes de la harpe d’Eunome fut
venue à se rompre, si que l’harmonie en estoit defe-
ctueuse, voire dissonante, une cigale accourut inconti-
nent, qui se posant sur la harpe, supplea le defaut de
la chorde rompue, si que Eunome fut declaré victo-
rieux: lequel voulant recongnoistre le plaisir qu’il
avoit receu de la cigale, la fit graver en cuyvre &
apposer sur sa harpe, & dedia l’un & l’autre à A-
ppollon
. Pline recite qu’à Locres les cigales chantent
fort melodieusement, mais au païs d’Ariston elles n’y
sonnent mot. Le vray usage & subject de la musi-
que, soit de vive voix, ou sur les instruments, ne doit
estre autre que les louanges de Dieu: & ainsi l’ont
prattiqué & le doyvent prattiquer tous les gents de
bien.

Notes:

1.  This is a translation of Anthologia graeca 6.54. See Strabo, Geography 6.1.9 for the story of Eunomus and the statue he set up at his home town of Locri commemorating this incident in the song contest at the Pythian Games (celebrated near Delphi, in honour of Apollo, Artemis and their mother Leto); also Erasmus, Adagia 414, Acanthia Cicada.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top