Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [L6v p172]

Les Graces.

VI.

Trois Graces sont aupres de Venus, pour la suyvre,
Luy donner du plaisir, & apprester son vivre.
Euphrosyne recree, Aglaïe embellit,
Pirhus par beau parler fait croire ce qu’ell’ dit.
Mais pourquoy nues sont? pource que la beauté
Ne se plaist qu’en candeur, & en simplicité.
Leur bourse pourquoy vuide? est-ce que les ingrats
Ne rendent jamais rien? ains rongent comme rats?
Si que cil qui le sien donne trop volontier,
En fin, nud, est contraint d’espouser un mestier?
Pourquoy aisles aux pieds ont-elles? Promptement
Qui donne, deux foix donne:[1] & qui tardivement
Donne, n’est point prisé, & n’emporte aucun los.
Pourquoy, s’entretenans, l’une tourne le dos
Aux autres deux? d’autant qu’un bienfaict se perdant,
Dieu en rend deux pour un, bien sur bien cumulant.
Jupiter est leur pere, Eurynome la belle
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [L7r p173] Les fit pour les humains de semence immortelle.[2]

Commentaires.

Les Graces sont filles de Jupiter & d’Eurynome.
On les peint nues, pource qu’il ne faut point que les
biensfaicts soyent fardés. Elles sont vierges, & tous-
jours jeunes, pource qu’il ne faut jamais qu’un bien-
faict receu s’oublie, & vienne à s’esvanouïr. Elles
sont comme attachees ensemble, pource que, comme dit
Sophocle, une gratuïté ameine l’autre. Elles ont des
aisles aux talons, pource qu’il faut estre prompt à fai-
re plaisir, jamais tardif.

Notes:

1.  ‘He gives twice who gives quickly’. See Erasmus, Adagia, 791 (Bis dat qui cito dat).

2.  Lines 9-12 express common sentiments, found e.g. in Seneca, De Beneficiis, passim. For the Graces especially, see Ibid., 1.3-4. See also Erasmus, Adagia, 1650 (Nudae Gratiae), where Erasmus associates the Graces with both friendship and ingratitude.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

    Relating to the text:


    Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

     

    Back to top