Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [N4r p199]

Le lierre.

XXXVIII.

Le lierre ne meurt point, ny flestrit: Bacchus
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [N4v p200] Ce don luy departit en faveur de Cissus[1]
Il rampe, il saute, il a le fruict jaune doré,
Il est verd au dehors, mais pasle quant au reste.
Les poëtes de luy ont le chef entouré:[2]
L’estude les paslit, mais l’honneur leur en reste.

Commentaires.

Cissus jeune homme, balladin & bouffon de Bac-
chus
, la terre s’estant entrouverte, y cheut & mou-
rut. La terre, desirant faire chose aggreable à Bac-
chus, fit sortir de soy une fleur de mesme nom que le
jeune homme. Ce que les Grecs nomment Cissus, les
Latins l’appellent hedera, & les François lierre. Le
lierre, aussi bien que le laurier, se donne aux poëtes:
pource que l’estude des arts & des sciences rend
l’homme pasle & maigre: mais aussi, apres avoir
beaucoup estudié, la renommee de l’homme docte
fleurit, & s’espand au long & au large. Le lierre est
pasle d’un costé, & de l’autre il est verd. Par le lau-
rier, qu’on attribuoit aux poëtes, les anciens vou-
loyent remarquer la gentilesse de leur esprit, & au-
tres dons de nature: mais par le lierre estoit designé
le labeur assidu & continuel, par lequel les arts &
l’industrie s’acquierent.

Notes:

1.  Κισσός is the Greek word for ‘ivy’. For the story of Cissos, beloved of Bacchus, and his transformation into the ivy, see Nonnus, Dionysiaca, 12.188ff.

2.  See Pliny, Natural History, 16.62.147: poets use the species with yellow berries for garlands.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

    Relating to the text:


    Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

     

    Back to top