Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page Link to an image of this page [D5r p57]

LES SOPHISTES.

Vois tu lecteur? Quand icy tu advises
Bestes plusieurs, & de diverses guises,
Telle que l’une, l’autre ne resemble.
Cryantz, hurlantz & debatantz ensemble:
Et sans raison. Ruants, hurtants, mordents,
De piedz de grifz, de cornes, & de dens.
Premierement, un Elephant qui gronde.
(Qui est la plus grande beste du monde)
Contre un dragon, Serpentin veneneux,
De sa nature l’Elephant haineux.
Semblablement, un grand, & sot Chameau.
Et un Leopard maculeuse peau.
Un fier Cheval retif, & indomptable,
Et un Toreau de cornes redoubtable.
Et mesmement le BoucCervier cornu:[1]
Et la Chimere animal incogneu
Aux naturelz, triforme, & merveilleux.
La teste ayant d’un Lyon orgueilleux,
Link to an image of this page Link to an image of this page [D5v p58] Ventre de Bouc en luxure puant:
Quee d’Aspic de son venin tuant.
Voyant cela, pense que tu assistes
A un troupeau de barbares Sophistes,
Grandz animaux, & les plus vicieux
Et bestiaux, qui soyent dessoubz les Cieux.
Pense d’y veoir aussi leurs factions,
Leurs sotz arguz, & leurs complexions.
Les veoir baver de choses qui ne sont.
En la Nature, ou bien qui rien ne font
A l’entretien de la vie commune.
Comme du vol des asnes sur la Lune.
D’un BoucCervier, d’une faulse Chimere
Ou d’un Sorts, ou fables de commere.
Et toutesfois tressavans se reputent:
Quand fort cryans de telz fatras disputent
A haulte teste, & souvent jusque aux poinctz
De s’entrebatre crins, & piedz, & .

Notes:

1. French equivalent of Latin Tragelaph (or tragelephant): a fabulous animal, a stag with the beard of a goat, mentioned in Pliny and the Vulgate. (Gk tragelaphos, from tragos, goat + elaphos, deer)



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top