Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [D8v p64]

AMOUR NE S’ACCORDE AVEC
PRUDENCE.

L’archier Phebus ayant occis Python,
S’alloit mocquant de l’Archier Cupidon.
Et en vantant ses flesches, desprisoit
Les traictz, desquelz le foible enfant usoit.
L’ors Cupidon irrité de l’injure:
A se venger contre Appollon conjure.
Bande son arc: un traict au cueur luy tire
A poincte d’or, qui d’amour faict martyre.
Puys au rebours, tire une lourde flesche
De plomb ferrée, à Daphné belle, & fresche.
De qui la playe engendre tout soubdain,
Non pas amour mais hayne avec desdain.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [E1r p65]

Il l’aime donc’, & d’amour la poursuyt.
Elle l’hayt, & par hayne le fuyt.
Et en fuyant, est en L’aurier muée
D’esprit de vie, & vigueur denuée.
Ainsi Phoebus aima sans estre aimé
Attainct du traict, que tant avoit blasmé.
Ainsi l’enfant son reproche vengea:
Quand à deux coupz, haine en amour changea.
Est ce le sort des sages, & savans,
D’honneste amour les jeunes poursuyvans,
Qu’ilz soyent hays? & que jeunesse sotte
Fuye Prudence: & d’avec elle s’oste?
Plustost voulant tronc sans sens devenir:
Qu’aux gens savans se conjoindre, & unir.
Car ceux qui ont de savoir le thresor
Ont l’esperit agu, clair comme l’or.
Mais ignorans, jeunes d’eage, & de sens,
Ont lourdz esp’ritz de plomb, & mal decens.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top