Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [G4v p104]

LABEUR DE LA VIE INTER-
MINABLE.

Les anciens Poëtes fabuleux
Ont feint Sisyph, homme trescauteleux,
Estre damnè, es bas Enfers soubz terre,
A tel tourment, De Roller une pierre
Au faist d’un Roc. Qui posée n’est pas:
Qu’incontinent elle retombe à bas.
Puys est contrainct de rechief la roller:
Pour puys la veoir de rechief devaller.
Ainsi sans cesse allant, & revenant,
Est sans repos celle pierre tournant.
Celuy Sisyph, est tout homme mortel.
Et la pierre, est Labeur perpetuel.
Dur, à durer jusqu’à mort ordonné.
Car travailler est l’homme condamné
Es lieux profondz, C’est en terre: Car entre
Tout l’univers, qu’est plus bas que le centre?
Et est contrainct, de prendre jours, & nuyctz
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [G5r p105] Continuelz labeurs, & durs ennuyz.
Puys quand le soir à sa peine journalle
Il pense avoir mis une fin finalle:
Au l’endemain vient à recommencer
Nouvel labeur, & travail sans cesser.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top