Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [H1r=p113]

L’ESP’RIT QUI NE SE SENT COULPA-
BLE, NE PEUT CRAINDRE.

Lieu solitaire, & Tenebres, & Nuyctz,
Hydeuses paours, crainctes, souciz, ennuyz,
Par songes creux d’espoventables sommes,
Troublent les sens des Maniacques hommes.
Tant qu’il leur semble advis, par nuyct obscure
Veoir des esp’ritz de terrible figure.
Ce que se faict d’imagination
Melancolique, & forte impression.
Ainsi marc brut disoit un Diable noir
Estre venu de nuyct, en son manoir.[1]
Et avoir veu un malin esperit
La nuyct devant le jour, auquel perit.
Qui rien n’estoit: sinon vain pensement
Forgé par luy en son entendement.
Le croyons nous? Ou si ceux là qui craignent
Et qui ont paour divers songes se faignent?
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [H1v p114] Devant les yeulx desquelz, par griefz remors,
Mort apparoist: ou l’Image des mors.
Ainsi Marc Brut de son lict se levant:
L’Image ayant de sa mort au devant:
Cuydant fuyr tenebres, & la nuict:
En nuyct eterne, & tenebres il fuyt.
Et se jecta sur l’espée mortelle.
Mourant de paour de mourir de mort telle.
Que povoit il de l’ennemy vinqueur
Pis que le glaive attendre à la rigueur?
Mais son esp’rit coulpable se sentant:
Et de Caesar le sang se presentant,
Feirent sa main vengente esvertuer
Encontre luy: & mesme tuer.
Mais au contraire, un bon homme innocent,
Qui de malfaict coulpable ne se sent:
Vit asseuré: & ne craint point les Diables
Ne les espritz. Mais croit que ce sont Fables.

Notes:

1.  The legend of Brutus’ vistation before Philippi takes on an unfamiliar denouement in this epigram.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top