Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [I2r p121]

NEZ SOMMES NOUS: ET NON
POUR NOUS.

Le possesseur d’un champ: & d’un jardin le Sire
Emporte dens un plat, & le miel, & la cire
Des Rusches, & paniers. Et ce privé robeur
Ravit en peu de temps le fruyct, d’un grand labeur.
Le miel est faict pour l’homme, & la cire odorante
Pour rendre à Dieu honneur, en clarté adorante.
Mais l’homme tout ravit des Rusches, & corbeilles.
Ainsi vous, non pour vous, faictes le miel Aveilles.
Non pour soy, mais pour tous: & pour son Seigneur mesme
Le Povre Laboureur les champs laboure, & seme.
Maissonne les Fromens, & mange Orges & Seigles.
Ainsi vous, non pour vous, faictes le miel Aveilles.
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [I2v p132] Non pour soy, mais pour tous, mesmement pour son maistre
Le Jardinier, bons fruictz sur les arbres faict croistre.
D’ont ne luy reste rien, que les branches, & fueilles.
Ainsi vous, non pour vous faictes le miel Aveilles.
Non pour soy, mais pour tous, le gentil Pastoureau
Paist Brebis, & Mouton, Chievre, Vache ou Toreau
D’ond il n’a que le laict des Vaches, des öeilles.
Ainsi vous, non pour vous faictes le miel Aveilles.
Non pour soy, mais pour Roy, le souldard faict effroy.
Et s’il meurt c’est pour soy: s’il vinct c’est pour le Roy.
Et n’en peut rien monstrer, que cicatrices vieilles.
Ainsi vous, non pour vous, faictes le miel Aveilles.
Non pour soy, mais pour tous l’Advocat a la voix
Et a estudié Ordonnances & Loix.
Non pour soy, mais pour toy: qui vers luy te conseilles.
Ainsi vous, non pour vous faictes le miel Aveilles.
Non pour eux, mais pour ceux, qui se sentent malades,
Ordonnent Medecins des Recipez bien fades.
Eux ilz ne prennent rien, que jus de vigne, ou treilles.
Ainsi vous, non pour vous, faictes le miel Aveilles.
Non pour eux, mais pour tous: les Poëtes font vers.
Composans & chantans des arguments divers.
Desquelz n’ont autre fruyct, que le vent aux oreilles.
Ainsi vous, non pour vous, faictes le miel Aveilles.
Non pour eux, mais pour tous, les gens savans escrivent.
Tant pour ceux qui viendront: que les presens, qui vivent.
Et n’ont que le travail d’escrire grandz merveilles.
Ainsi vous, non pour vous, faictes le miel Aveilles.
Non pour luy, mais pour tous ceux qui en ont mestier,
Travaille l’Artisan, chescun en son mestier,
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [I3r p133] Et non que pour servir autruy festes, & veilles.
Ainsi vous, non pour vous, faictes le miel Aveilles.
Somme le fruyct ne vient, la grace, ne l’honneur
Moins qu’à ceux qui en ont pris la peine, & labeur.
Mais de faire plaisir à l’homme, tant l’homme aime:
Qu’en ce monde mortel nul ne vit pour soy mesme.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top