Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [h4v p64]

Veille songneus qui projette un beau fait.

SI les soucis superflus & non necessaires sont à blasmer,
la nonchallance, qui tient l’autre extremité, est bien
digne d’une plus aiguë reprehension: car nostre vie ne
doit estre qu’un assiduel exercice d’esprit & de corps, en
ce qui concerne la pieté, l’honnesteté, & l’utilité, tant du
publique que des affaires domestiques. Or entre toutes
les belles occupations de nos ames la philosophie, & la
cognoissance des bonnes lettres, doivent avoir le premier
lieu: d’autant qu’elles nous servent d’instruments pour
acquerir l’erudition, la pollissure de nos esprits, & l’ajan-
cement de nos moeurs, à quoy rien ne peut estre preferé,
non pas mesmes esgalé. Ceste philosophie se divise en
diverses parties, l’une traitte de la maniere d’honneste-
ment vivre, l’autre enseigne la nature de toutes choses
creées, & en quel ordre elles sont disposées: la troisiesme
discerne, par la force de ses argumens, le vray du faus, &
le bien du mal: Et chacunes de ces parties contient en soy
assez de consideration, pour y prendre enseignement a-
vec prouffit & delectation. Elles attirent l’homme à la co-
Link to an image of this page  Link to an image of this page  []gnoissance de son createur, & de suitte à l’aymer & ho-
norer. Elles le conduisent à se conoistre soimesme: elles lui
purgent l’esprit de tenebres, & lui ostent la taye qui fait for-
voyer les ignorans, & luy tendent la main pour luy ayder à
passer sans trouble le temps limité de ceste vie: mais pour
l’acquerir il faut employer beaucoup de diligence: & ce-
luy seul y parviendra qui ne se rebute, ny par longueur
d’estude, ny pour assiduité du travail.

XXIIII.

STUDIO ET VIGILANTIA.[1]

Qui pour bien achever quelque important affaire
Joint à l’hactiveté le soing laborieus,
Il se cultive un los, & grand, & glorieus,
De l’actif & soigneus le desiré salaire.
Le los est le guerdon, qui riche peut mieus plaire
A la docte Minerve: ainsi nous l’ont appris
Larmet empennaché sur le bouclier de pris,
Et sur tant de cahiers cest oyseau noctuaire.

Notes:

1.  The Greek text in the pictura is from Menander, Sententiae (Jaekel edition, 1964), Monosticha, 569.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top