Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [i1v p66]

Le long travail surmonte toute chose.

DIeu permet que nous usions de toutes choses bonnes
pour le pris de nostre labeur, & que rien ne nous soit
tant difficile que nous ne surmontions par l’assiduité du
travail. L’exercice peut tout, & les estudes & vacations
qui semblent laborieuses à la jeunesse servent à la vieil-
lesse d’esbat & repos dous & gracieus. De tout ce qui se
fait avec peine & fatigue la memoire de la peine se perd,
au contraire de ce qui se fait de mal-honneste avec vo-
lupté, le plaisir s’escoule, & la turpitude demeure. Il faut
que celuy ait l’oeil ouvert à tout, & traicte avec conseil
& prudence, qui veut que tout luy vienne à souhait: Et
pourtant il est necessaire que dez la jeunesse la plus ten-
dre on accoustume l’enfant au travail, & qu’on le retire
d’oisiveté, qui nourrit les vices, produit les maladies &
langueurs, & qui tousjours se trouve accompagnée d’i-
gnominie & de pauvreté, au rets de laquelle le fayneant
l’enveloppe, sans qu’il s’en apperçoive. Je diray plus, que
si vertu se trouve surprise du venim de paresse, elle se lais-
se negligemment surmonter: L’excez & l’oisiveté sont
tres-indecents à toute qualité de personnes, aus jeunes
ils sont contez pour folie, & censez au vieillard pour cri-
me. La paresse est en fin le mal-encontreus oreiller sur
lequel le diable se repose. L’enfant qui desire achever sa
course, au bout de laquelle le bon-heur l’attend, s’exer-
ce par mille travaus, qu’il surmontera plus aisement s’il
se conforte de l’esperance de ces repos, dont il joüyra en
l’arriere saison pour fruit de ses jeunes labeurs.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [i2r p67]

XXV.

LABOR OMNIA VINCIT.[1]

Il ne peut estre rien de grand & difficile
Qu’un labeur assidu ne dirige à sa fin.
Ce qui plus est facheus te soit facheus affin
Qu’en le devellopant tu te monstres habile.
Paresse qui croupit, & nonchallante, & vile,
Se trouvant enlacée aus rets de volupté
Se demene & se deult; mais pour sa lacheté,
Sa raison sans raison font sa plainte inutile.

Notes:

1.  Vergil, Georgics, 1.145.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top