Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [G4v]

Toutes choses sont perissables.

Les choses de dieu ordonnées,
Qui de l’humanité despendent,
Toutes à ung tendre fil pendent,
Mourans apres qu’elles sont nées.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [G5r]

Tout ce que dieu a produict en nature
Dessoubz le ciel, & toute creature,
Qui recoit vie & vertu sensitive
Vegetaive [=] & imaginative.
Tout ce qui vient par disposition
De l’eternel, soubz constellation
Des Astres clers, qui par sa providence,
Faict augmenter chascun genre & semence,
Et par liens d’amytié les anexe
Sy vrayement que tous & chascun sexe
Se multiplie & en forme demeure,
Il fault pour vray que cela fine & meure,
Car tout ne pend qu’a ung fil delié,
Qui est souvent rompu & deslié.
Nous sommes joinctz de chaisnes eternelles
D’amour humain, toutesfoys naturelles,
Car le secret de nature nous lie
A quelque amour de vertu ou folie,
Sy vertueuse est la chaine & la corde
Qu’elle entretient le monde en sa concorde,
Et tout cela qui est au monde aussi,
De qui la mort n’a pitié ne mercy,
Car soys ou Roy, Empereur ou valet
Ta vie pend à ung petit filet,
Et n’y a corps humain creé de dieu,
Qui ne s’en voise & retourne en son lieu.

Notes:

1.  In antiquity, the destiny of man was determined by the Fates who linked it with a thread which was cut at the moment of his death.


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top