Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [M3v]

Estre tondu deux foys l’an.

Moy pauvre simple brebriette,
Helas combien m’a il cousté?
On me tond hyver & esté,
Dont je plaings, soupire & regrette.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [M4r]

LEs temps soubz toyson de brebis
Devorent moutons & aigneaulx,
Les hommes soubz umbre d’habitz
Decoipvent les justes loyaulx,
Le simple endure plusieurs maulx
On le mect nud & hors d’aleine
Ainsi qu’entre les animaulx
La brebis perd deux foys sa laine.

★ Ung debteur lequel est contrainct
De payer à troys ou à quatre
Tout en ung temps, certes il crainct
Que pauvreté le vienne abbatre
Et si fortune le vient battre,
D’aultre costé tout est perdu
Il est blasmé comme ung sac de plastre,
Car on la [=l’a] trop de pres tondu.

★ Vous qui povez desplaisir faire
A ceulx qui voyez affligez
Qui ont quelque fascheux affaire
Et qui sont à vous obligez,
Je vous pry que les soulagez
Ne les pressez trop de la paye
Deux foys vous les endommagez,
Nul ne le scaict qui ne l’essaye.

Notes:

1.  The sense of this emblem is found in the relationshsip between the literal and figurative sense of the word ‘tondre’.


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top