Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [N7v]

Garder les biens de la maison.

L’homme en toute saison
A gaigner biens pourchasse,
La femme en la maison
Les garde & les amasse.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [N8r]

LEs escripvains qui ont dit en leurs vers
Des bas enfers les grandz tourmens divers
Ont recité que parmy tant de peines
De plainctz, de pleurs, & de travaulx trespleines
De Danaus les filles sont la bas
Versant de l’eau en vaisseaulx & cabatz
Percez au fons, si que l’eau qu’on y boute
N’arreste poinct & s’enfuyt goutte à goutte
Et toutesfoys tant plus veullent verser
Tant plus aussi l’eau s’enfuyt sans cesser.
En ce tourment pardurable demeurent
Pource qu’en vain travaillent & labeurent,
Et par cela les poetes entendent
Qu’en vain labeur toutes les femmes tendent
A gaigner biens si elles n’ont le soing
De les garder d’autant qu’il est besoing.
Si le mary faict bonne garnison,
La femme doibt en temps & en saison
Le dispenser non pas en faire perte,
Car le mary par sa prudence experte
Auroit beau faire & gaigner largement
S’il n’estoit despendu sagement.
La femme doncq ainsi l’eau ne respande,
C’est assavoir qu’elles riens ne despende.
La dame autant en bien gardant proufficte
Que l’homme faict avecq grande poursuycte.

Notes:

1.  The daughters of Danaus, for having murdered their husbands, were condemned in the Underworld to fill a barrel of unlimited depth. The story is treated in a different fashion by several ancient writers. See Plato, Axiochus, 371E; and Ovid, Metamorphoses, 4.463ff, and 10.44ff.


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top