Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B5r p25]

Au [=Aux] sacrifices des Phaselites.[1]

Contre les mauvais riches.

Le Phaselite à Jupiter souloit
Faire presens de petite importance,
Et autres cas presenter ne vouloit
Sinon cela qui n’estoit en usance.
Aveugle né, en la tienne sustance
Qui ta rendu si avaricieux?
Dieu & le paovre ont leur part & pitance,
En l’or, que tiens si cher & precieux.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B5v p26]

Narration Philosophique.

CEte meschante tache ja de si lon tems
par la convoitise des choses exter-
nes acquise, a pris déja telle posses-
sion sur les Crétiens, que non seulement
nous ne tenons conte des loix des homes [=hommes] ,
mais nous laissons le principal fort des com-
mandemens de Dieu. Et tout ainsi que
les Phaselites adonnés a amasser, donnoi-
ent à Dieu de leurs premices tant étroite-
ment, que seulement ilz offroient ce qui
ne leur servoit a rien: aussi il est un grand
nombre de gens, lesquelz combien qu’ilz
n’ignorent qu’un Crétien n’a rien plus re
commandable que d’user de charité &
bienfais, neantmoins ne veullent donner
liberalement ce que Jesucrit s’est reservé
à soy & aux paouvres. Or si comme diso-
ient les anciens, il ny a rien qui soit plus
aggreable à Dieu, que les assemblées des
hommes, qu’on nomme Cités: en quel-
le diligence devrons nous garder les ver-
tus qui appartiennent à la societé de la vie
humaine. Ceux qui sont appellés en reco
gnoissance de cedulle, sont par noz cou-
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B6r p27]tumes contrains de payer ou par saisie, ou
par cors. Il en est aussi aucuns meilleurs
payeurs qui ne veullent long tems devoir:
desquelz je loüe grandement le conseil. Mais
je desirerois qu’ilz fussent aussi proms à
acquiter se qu’ilz doivent à Dieu & qu’ilz
ne demourassent si long tems en reste. La
loy de Jesucrit les appelle en recognoissan
ce de cedulle: ou les accuse par temoins gra
ves & non reprochables d’avoir pillé le pa
trimoine de Crit, & neantmoins ilz ne veu
lent faire la raison à Dieu, cest à dire, aux
paouvres. Il vivent de sorte que plus tost
semblent marcher sous la cornette d’ava-
rice
(car elle leur est quasi Deesse) que
sous le guidon de la vertu. Or pensant à
telle maniere de gens je demanderois vo-
luntiers dou [=d’ou] vient qu’eux ayant attaint
les autres chefs de vertu, mémes vivans
sans faire tort à nully, ilz ont laissé céte
partie deserte. Estce pource qu’ilz estiment
à grand honneur à un Crétien d’avoir abondan
ce de biens: lesquelz les sages ne louerent ja-
mais mémes en leurs parens & amis? Ou
bien pource qu’ilz estiment cela desirable
qui est en reputation envers l’indocte popu
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B6v p28]laire? Estce pource qu’ilz jugent cela bra
ve à un homme de bien, de céte seulle mar-
que surmonte Jesucrit & les Apostres, ne
les pouvans imiter par bonnes & loua-
bles actions? Mais je ne voy defence asses
propre en leur cause. Car outre ce qu’ilz
separent & divisent les vertus, lesquelles
comme vouloient les Stoiques sont con-
jointes d’un lien éternel, encores me sem-
blent ilz offencer grandement, de tant
qu’ilz éloignent d’eux, les preceptes es-
quelz consiste le nom de sagesse, & louent
seulement ce qui est selon le sens humain,
en quoy ny vertu, ny grandeur d’esprit
ne se montre aucunement.

Notes:

1.  Persons from Phaselis in Lycia, Asia Minor.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top