Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B7r p29]

A la statue de Jupiter & Themis.[1]

Prier Dieu en choses licites.

Pres Juppiter la paincture ancienne
Donne à Themis lieu deu & convenable,
A celle fin que chascun se retienne
De prier Dieu qu’en chose raisonnable.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B7v p30]

Narration Philosophique.

FOrt bien à propos les anciens diso-
ient que Themis Deesse tenant la
main aux veus des humains, a pla-
ce au ciel pres Juppiter: à fin que par rai-
son perpetuelle elle retardast l’importuni
té de ceux qui demandent à Dieu choses
non raisonnables. Laquelle peste d’hom-
mes de tant me semble plus contraire au nom
Crétien, d’autant qu’ilz ont opinion que
Dieu se montre enclin & favorable à noz
convoitises & mechancetés. Car quel juge
ment peut faire de Dieu celuy, qui ose faire
la divinité compaigne de leurs crimes & de
lits: que quasi par son moien ilz joissent de
leurs desirs infames & mal honétes. Et
ceux qui demandent a leurs amis quelque
chose contre la loy, ilz ont opinion d’eux
qu’ilz sont tenus de pareille erreur parceque
s’ilz pensoient qu’ilz fussent gens d’honneur
& de vertu sans faute ne se mettroient au
certain danger d’étre refusés. Ce que nous
devons a méme raison juger de ceux qui
font prieres a Dieu en chose iniques. Car
quelle tant belle persuasion ont ilz du Dieu
immortel, quand ilz le font non seulement té-
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B8r p31]moins, mais aussi participant de leurs mechan
tes affections. Et si Jesucrit a déprisé aux
siens les choses externes, de quel visage luy
demanderons nous plus ample & liberale
fortune. Or est il que ceux qui entre nous
sont estimés les plus sages, pensent aujour-
dhuy faire plaisir a Dieu, s’ilz luy deman
dent avecques force de reins & de voix,
que son bon plaisir soit que leurs enfans de
viennent riches. Chose certes peu evangeli
que mémes par le temoignage des saintes
letres
. Car comme disoit Jesucrit, celuy
qui entre nous est le plus excellent, qu’il
soit comme le plus jeune. Ce que je ne veus
étre dit pour revoquer les ambitieus du
cours des honneurs & dignités. Car besoin
est qu’il en soit aucuns qui commandent, & au
cuns qui obeissent: mais je le dis a ce que
tous conoissent que telz desirs populaires ne
pleurent jamais aux grands espris. Si quel-
cun a succession nouvelle, devant que d’aller
chez le commissaire pour partager & di-
viser l’heritage avec ses coheritiers jours
& nuits il est en oraison, & ne bouge des
eglises, a ce que, ce que plus il ayme luy
vienne en sen [=son] lot. Laquelle chose encores
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B8v p32]que je sache avoir éte faicte par plu-
sieurs vivans en reputation d’honneur, si
ne croiray je jamais que la prevoiance
de Dieu en face quelque conte. Car avant
toutes choses le crétien se doit persuader
de n’aimer l’argent: lequel si aucuns esti-
ment, ilz ne seront mémes en la bonne
grace des Philosophes. Qui est donc celuy
qui pense Dieu tant peu divin & eternel
qu’il ose juger qu’il face cas des prieres
que nous luy faisons avec larmes & dou-
leur d’esprit, que par son moyen noz
filles soyent richement pourveües & ma-
riées? Qui tant deestimera l’esprit eter-
nel, qui le pense enclin à telles demandes,
par lesquelles nous luy supplions que noz
filz rencontrent femmes riches & bien
douées? Mais cela comme je croy sort de
la bouche des femmes, lesquelles encores
qu’elles vivent en espece de bonne vie, si
s’eloignent elles quasi tousjours du point
en quoy conciste la principale lumiere de
l’Evangile.

Notes:

1.  Themis, goddess of truth and justice.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top