Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [D1v p50]

Caton.

De tout satieté fors que des letres.

Estant Caton sur le point de ta vie,[1]
D’apprendre Grec il t’est pris une envie
Et sur le tard, à fonder tu t’ingere
Tous les secrets d’une langue estrangere.
Aux bons espris scavoir n’est limité,
Duquel n’y eut jamais satieté.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [D2r p51]

Narration Philosophique.

LEtude des létres, & la cognoissan
ce des choses grandes engendre aux
espris bien nés un tel desir de soy,
que bien souvent pour tous leurs grans
labeurs & veilles, ne demandent au-
tre loyer sinon le fruit de la cognoissance
mémes. D’ou vient que Charles celuy
qu’on nomma le grand, ja sur sa vieilles-
se se reposa sur les études Mathemati-
ques. Desquelz il fut tant curieux qu’il
ne receut mains d’honneur de la Philoso-
phie, en laquelle il versoit, que de gloire
des choses grandes par luy faites en guer
re. Et combien que Socrates le plussage
certes de toute la Gréce, excellat en toute
cognoissance des choses, comme on peut col
liger par ses discours que Plato à mis par
écrit si voulut il sur la fin de son aage appren
dre a arper & toucher instrumnes [=instrumens] d’un
certain Conne.[2] Mémes Caton auquel
on donne ce témoignage, d’avoir éte bon
orateur, grand senateur, & excellent sen-
seur, ayant passé soixante ans apprint si
avidement les letres Greques, que ja-
mais ne levoit l’oeil, ny la main du livre
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [D2v p52]Car ayant éte dés son jeune aage envoyé
à la guerre, & partant empéché aux affai
res de la chose publique, n’ayant peu ap-
prendre les études liberales, n’eut aucun
repos tant qu’il eut apris les létres Gre-
ques de ceux, lesquelz au paravant en son
Consulat avoit chassés d’Italie. Et voit on
souvent grans personages, qui n’intermet-
tent jamais l’étude des letres, lesquelles
toutefois leur servent beaucop plus à la con
solation de leur esprit, qu’a en faire profit
d’argent. Mais nature apporte cela, qu’é-
tans en loisir, nous cherchons tousjours
quelque chose de nouveau. Car comme
nous estimons infame de faillir & s’abu-
ser, aussi ny a riens plus convenable à la
nature de l’homme, que d’apprendre
tousjours quelque chose. Car comme dit
un, les chevaux sont nés à la course, les
oyseaux à voler, les bétes feroces à cruau
té, aussi il y a en l’homme une certaine
inclination qui tousjours est frapée du de
sir de sçavoir. Laquelle chose fut cause
qu’Aristote[3] & Herillus Philosophes cer
tes non vulgaires, mirent jadis le grand
bien en la science. L’oppinion desquelz
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [D3r p53]posé ores quelle soit condamnée, je ne
voy toutefois riens, pourquoy on ne doi
ve preferer les personnages, qui s’emplo
yent aux sciences, à ceux desquelz toutes
les cogitations sont a gaigner & profi-
ter. Car celuy qui sent de la vertu tant
peu liberalement, que de preferer la pe-
cune à l’honéte loisir des létres, ne me
semble faire autre chose que de tacher à
métre les voluptés & plaisirs du cors de-
vant les biens de l’esprit. Maniere de gent
fort obscure, de louer seulement cela qu’liz [=ilz]
desirent. Et mémes celuy qui ne souhait-
te, & n’admire riens, si non qu’il soit con-
joint avec la vertu, & cognoissance des
choses grandes, vers eux est estimé hors
du sens & lunatique: Et ne se trouvera
aucun d’entr’eux qui ne face plus de con-
te d’un soliciteur du palais, que d’un
homme docte, encores qu’il ait de quoy.

Notes:

1.  Cato’s almost pathological hatred for Greeks and Greek culture was well-known, even when he was an administrator of that province for Rome. But late in his life he suddenly turned to the study of Greek literature.

2.  Connus: a lute player, ran a school in Athens, taught Socrates.

3.  In this instance, it seems Aristote is Ariston (of Chios), not Aristotle, as in the Latin. Both Ariston and Herillus were Stoics who put their faith in knowledge.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top