Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [H1v p114]

Sur Lamachus.[1]

Severité en guerre.

Quant Lamachus revoyoit son armée
Au mal premier punissoit aigrement:
A ce que fut l’occasion fermée
De ne faillir iterativement.
Qui a presté en guerre le serment
D’entrer en faute ou crime se resserre:
Car la rigueur est le vray fondement
De maintenir l’ancien droit de guerre.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [H2r p115]

Narration Philosophique.

NOz majeurs n’ont estimé chose
plus propre à conserver la majesté
d’un grand Empire, que la disci-
pline de l’art militaire: & mémes qui la
violoit au camp, soudain par comman-
dement du capitaine ou chef étoit puny
à mort. Et Lamachus métoit peine de la
téte à ceux qui offensoient legerement en
la guerre, n’estimant étre chose convena-
ble à la dignité des armes, qu’un gendar
me faillit pour la seconde fois. Car qui
est celuy qui pardonnera la faute en la-
quelle souvent consiste la perte d’un Ro
yaume? Or tousjours aux anciens Ro-
mains
la discipline de la guerre a éte plus
chere, que le propre sang & parentage:
& nous trouvons plusieurs qui pour gar
der le droit des armes plus saintement
n’ont voulu pardonner à leurs propres
enfans. Car Brutus celuy qui fut pre-
mier consul, tua ses enfans lors adversai-
res de la Republique.[2] Et laissa à tout ja-
mais un brave mouvement de retenir en
guerre severité. Torquatus encores plus
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [H21v p116]austerement en la presence de toute l’ar-
mée feit mourir son filz, parceque sur l’oc
casion de gaigner la victoire il avoit don
né l’alarme contre l’expres commande-
ment de son pere.[3] Lequel encores qu’il
eut bataillé heureusement, si pensa le pere
que tel sait ne devroit étre laissé impuny
pour l’exemple. Car tousjours a éte trou
vé punissable de choquer sans le congé
du colonel. Et qui le fera encores qu’il en
avienne bien, si est il à reprendre de teme-
rité. Or qu’à la mienne volunté nous eus
sions des capitaines semblables à Lama-
chus à ceux que les legistes appellent gens
darmes de la bataille celeste, non que
nous devions demander une telle severité
entre Crétiens. Mais à ce qu’un chacun sa
che, que justice & telles parties de vertu
ne sont moins requises a céte bataille do
mestique, qu’à celle qui se fait par armes.
Et si les Payens ont eu pour grand mé-
chef de faillir pour la seconde fois en la
guerre en quel nombre de méchanceté
méterons nous ceux qui couchés à l’état
& soude de la guerre de Dieu, & quasi
choisis ambassadeurs par le registre de
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [H3r 117]l’Evangile demandent tous les jours pardon
à Dieu pour les pechés du peuple. Mon
opinion a tousjours éte, que telles gens
qui sont employés en étas seroient traités
fort doucement, si de la premiere faute é-
toient jetés hors de leurs places. Car com-
bien que ou l’humanité, ou aussi la dou-
ceur, qui est sur tout seante aux Crétiens
deut moyenner pardon, toutefois il faut
donner cela à la dignité en laquelle ilz
sont, de ne soufrir jamais en état celuy
qui l’aura souillé par quelque crime. De
quoy comme je pense vient ce que les canons
ont voulu que l’homme prenant à femme celle
qui étoit corrumpue l’estimant vierge étant
sa femme allée de vie à trespas, ne pourra
prendre les ordres, ce que nous n’inter-
pretons avoir éte ordonné pour quelque
sienne faute: car l’ignorant ne peut faillir
ou étre privé de son droit: Mais la dignité
de prétrise apporte cela, à laquelle selon
la loy nul ne doit étre proveu qui ne soit
comblé en plusieurs perfections de vertu.

Notes:

1.  Lamachus: an Athenian general in the Peloponnesian War (his name means warlike).

2.  Lucius Junius Brutus, first consul of the Roman Republic in 509 BC, reputedly insisted that his sons be found guilty and executed for treason against the new Republic, despite the pleas of the jurors for clemency.

3.  Titus Manlius Imperiosus Torquatus (aka Manlius), 4th century BC Roman dictator, reinstated more rigid rules for military discipline, then executed his own son publicly for disobeying them. The son was also named Titus Manlius Torquatus.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top