Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [M6v p188]

Sur la Sansue.

Contre les praticiens.

Du sang humain la Sansue a envie,
Et ne laisse onc la part qu’elle a surprise,
Qu’elle ne soit à son gré assouvie
De la liqueur que tant estime & prise.
Le procureur pendant qu’il voit sa prise
Poursuit, vivant du sang de sa partie
Puis ayant mis son plaideur en chemise
Il songe en luy moyen de departie.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [M7r p189]

Narration Philosophique.

MAniere de gens odieuse ces prati
ciens, cureurs de bourses: qui
mettent toute grandeur & ver-
tu en l’argent, & qui sans gain n’estiment
rien louable ny digne de l’office d’un
homme de bien. Et tout ainsi qu’il est be-
soin d’avoir dedans la navire un lieu, par
lequel aucunes choses qui coulantes par
necessité pourroient apporter mauvais
odeur, soient éloignées des sens: aussi les
anciens ont estimé chose sortable au gou-
vernement d’une republique, si en u-
ne bonne ville il y avoit gens qui de-
vorassent les ordures & pechés du peu-
ple, & par leur cupidité, viande perni-
cieuse de tous maux prinsent des plai-
deurs amende de la méchanceté publique
& dissentions civiles: & rapportassent
grans fruis de la calamité des autres. Mais
parce que naturellement il avient que
quasi à la varieté des cors respondent les
differences des espris, me semble étre gran
dement conjoint à la tranquilité publi-
que, qu’il y ait gens qui entre si grande
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [M7v p190]menée de proces & dissentions, louent
leur peine publiquement: à ce qu’il puis
se étre pourveu à ceux qui ne sont exerci-
tés en plaideries. Mais ceux qui enve-
loppent de tenebres les causes, lesquel-
les ilz ont receües claires & faciles des
parties: qui eternisent ce qui se pourroit
brievement & expeditement vuider
par tricasseries delais, defaus & longues
écritures: qui apportent perjures, faucetés
mensonges, finesse, fraude, force, peur,
larcin & mauvais dol aux sieges, ceux
la doivent ilz avoir lieu en un brave
parlement. Et tout ainsi que ceux qui
plantent la vigne ont divinement trou
vé la façon de faire prouvins pour la
multiplier, ainsi ces gens proviguent
par labeur & diligence la cause qu’ilz
auront receüe nue & seule: d’ou vient
que la cause qui étoit unique & mul-
tipliée en infinis & divers procés. Et
certes en ce nombre en avons veu un
qui nouvellement avoit éte receu en l’é-
tat, disant qu’il ne demandoit en ce
monde chose meilleure à Dieu que d’a
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [M8r p191]voir douze causes: car il s’asseuroit que
de ces douze naitroient autres infinies,
desquelles il feroit bien son profit. Aus-
si certes semble étre contre nature, si
quelqu’un de ceux qui sont receus en ce
college méprisoit l’argent, & se contentat
d’un salaire, qui ne charge trop la par-
tie, & est suffisant pour le labeur.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top