Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q6r p251]

Sur l’Aspic.

Amitié apres la mort.

L’aspic jamais de sa loge ne sort,
Q’il n’aye un autre aspic qui le deffende,
A fin que si par l’home est mis à mort,
Le survivant a venger sa mort tende.
Aussi devons d’une amitiè bien grande
Faire un ami en toute notre vie:
A fin qu’apres notre mort. de nous rende
Los immortel, & suffoque l’envie.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q6v p252]

Narration Philosophique.

CEst un point de louange immor-
telle, & a mon jugement qui doit
étre mis devant tous les triumphes
des chateaux, d’avoir tant bien & sainte-
ment entretenu l’amitié de quelcun, qu’en
quelque chose qui se soit offerte, tu ne luy
aye failli ny de faveur, ny de service, ny
de bon vouloir. Car l’amitié de Theseus
& Pirithous, Orestes & Pylades, Da-
mon
& Pythias, n’a éte moins celebrée
par les écris des anciens, que la vertu des
chef [=chefs] de guerre, qui ont enrichy leurs pa-
tries des depouilles des nations étranges.
Auquel lien d’amitié tant vallent le droit,
la foy, & la religion, qu’à la conjunction
de deux, le tiers ne peut avoir lieu. Car
combien que le bienfait de Dionysius le
tyran ne fut pas vulgaire a l’endroit de
Damon & Pythias, comme leur ayant
donné la vie qu’il leur pouvoit oter, si
ne peut il venir en ce lien, de tant que ce
grand droit d’amitié ne peut étre consti-
tué de trois personnes. Duquel la force
& puissance est si grande en la nature
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q7r p253]des hommes, que c’il [=cil] qui ayme perfetement perd
le souvenir de luy & de ses choses, quand il veut
faire plaisir à son amy, preferant céte conjonction
non seulement à toutes faveurs & richesses, mais
à la vie. En quoy se cognoit le vouloir d’un Crétien,
profiter ainsi à autruy, qu’on estime recevoir un bien
de sa perte. Et ne faut écouter ceux la, je voudrois que
ce ne fussent noz gens, qui ne pensent qu’il faille faire
& guarder les amis, si non que pour son profit: &
qui non par la beauté de vertu, non par devoir, ou
alliance de sang, mais seulement par une presente uti-
lité peuvent étre émeus à faire plaisir. Car encores
que liberalité est de céte nature qu’elle veut étre reci-
proque: la chose toutefois va mal, quand en amitié
la seule esperance de recompense incite l’homme
à faire plaisir. Et en cela seulement l’amitié est diffe-
rente de simulation, qu’elle se tient pour contente
de son loier & gloire: de laquelle aussi se peut bien
dire, nous étans mors resusciter & renaistre en noz
amis: lesquelz souvent par leur diligence tiennent
lieu de pere à noz enfans: mémes souvent avient que
les amitiés qui nous sont laissées hereditaires par noz
peres, nous valent quelque fois plus qu’une riche
succession car maintes choses s’aquierent par argent
& patrimoine, mais l’amitié non.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top