Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Z1v p354]

Contraire au precedent.

A la statue de la grace ingrate,
Hermonia.[1]

C’est le poutraict de la grace Hermonie,
Qui des humains l’accord & armonie
Dissout & romp, aux autres fort contraire,
Dont avez veu cy dessus l’exemplaire.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Z2r p355]

NARRATION
Philosophique.

LEs anciens metoient la grace Her-
monie
a l’oposite de celles, desquel-
les cy dessus nous avons parlé: de
la boutique de laquelle, céte mechante
voix est sortie, qui tient pour grande cha-
rité & bien ordonnée, de se faire plaisir à
soiméme. Elle ne loua jamais rien, si non
ce qui est conjoint au profit particulier,
& a toujours eu inimitié avec les vertus,
qui incitent les hommes a faire plaisir les
uns aux autres. Car depuis que mémes
les princes de la religion Crétienne ont
chassé hors céte belle sentence de Jesucrit,
Il te reste encores une chose, vens ce que
tu as, & suis moy: il fut trouvé bon qu’en
abrogeant ce saint decret, on en passat un
autre plus populaire: selon lequel ceux qui
veilleroient à leur profit, & en tout tems
s’emploieroient à amasser l’écu, seroient
loués de diligence & de charité. Et tout
ainsi que dedans Aristophanes, aucuns
dieus, comme peu utiles d’iceux sont chas-
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Y2v p356] ses des villes: aussi noz gens ont mis hors
du nombre des vertus celles, qui ne se
peuvent montrer sans diminution du pa
trimoine, & quasi les cassent aux gages
des autres. A l’avarice desquels de tant
moins à mon jugement faut pardonner,
que non seulement ils offensent en céte
part: mais ilz veulent couvrir leur me-
chanceté d’un pretexte d’honneteté. Car
qui est celuy d’entre eux, qui ne juge
plus tot ceux qui blàment ces choses en-
vieux, que ceux qui les louent fols & en-
ragés? Ilz ont pour crime de préter à leurs
amis & parens, parce que par telles cho-
ses la portion des enfans se diminue. En
quoy ne voient point ces gens ineptes, que les
peres ne peuvent laisser patrimoine à leurs
enfans plus riche que d’amitiés & allian
ces: desquelles souvent les enfans venus
en aage reçoivent plus d’heur & d’avan-
cement que des biens du pere. Ilz se font
nommer Crétiens & gens de bien, & ne
touchent en riens les actions Crétiennes.
A faire plaisir ilz suivent la fortune, &
non les meurs ou parentage: parce que
celuy qui est homme de bien, ou leur pa-
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Z3r p357]rent, sera asses meu à leur faire bien par sa
bonté, ou par degré de sang. C’est chose
glorieuse envers eux devenir tot riche, &
incontinent de pauvreté apparoir grand,
ce que toutefois ceux qui ont été juges
sages entre les payens n’estiment jamais
louable: & ceux qui vivent contens de peu
parce peut étre, qu’ilz n’ont apui ou moyen
d’étre pousses, sont envers eux en opi-
nion de fols & ignorans.

Notes:

1.  The identity of Coustau’s ‘Hermonia’ is a bit of a mystery, and the French text makes it no clearer. Coustau indicates that she is a Grace, yet antithetical to the Graces. She seems to combine the names and attributes of Harmonia, daughter of Ares and Aphrodite, goddess of concord, known for a necklace that brought chaos into the lives of those who possessed it; and Eris, her sister, goddess of discord, who threw the Golden Apple that began the Trojan War. Harmonia and her husband Cadmus were turned into serpents or dragons. Alternatively, Hermione, daughter of Menelaus and Helen, also caused lots of chaos and discord in her life...Or heresy personified?



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top