Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [AA7r p381]

A la statue d’Apollo Requise par les Sybarithes.[1]

Dieu jaloux de sa gloire.

Voulant sçavoir la gent Sybaritique
De leur cité le sort & destinée:
Respond Phebus par oracle autentique,
Q’ua [=Qu’a] donc Verroyent leur Ville terminée,
Quand aux humains seroit gloire donnée,
Qui est à Dieu convenable & propice.
Cessez, cessez de faire sacrifice
Aux hommes purs: il y a difference
De l’honneur deu a l’homme ne en vice,
Ou au seul Dieu remply de preference.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [AA7v p382]

Narration Philosophique.

SAint Paul mettoit ceux entre les
hommes les plus infames & perni-
cieux, qui voiants les cours ordinaires
des astres, & contemplans les choses ce
lestes, & par si beaus témoignages co-
gnoissant la majesté de Dieu, ont toute-
fois tant oblié leur naturel, qu’ilz n’ont
eu honte de méttre les hommes en posses-
sion de la gloire que Dieu a reservée à luy
seul. Car quelle societé peut étre avec
dieu & les hommes, sinon la societé du Lion:
qu’apres que tu auras deferé à Dieu tou-
te grandeur, on ne puisse rien attribuer à
l’homme? Et certes dedans Esaïe Dieu
à manifestement declaré qu’il ne vouloit
sa gloire étre communiquée à un autre.
Et qui est celuy tant peu savant aux lé-
tres saintes, qui ne cognoisse bien que
Dieu est tant jalous de sa gloire, qu’il ne
permettra qu’un autre en diminue en
moins que rien? Nous sommes admoné-
tes tant par les saintes que profanes écritu
res, de porter honneur aux magistrats, &
à ceux que fortune à élevés aux dignités.
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [AA8r p383]Car Marie seur de Moïse pour avoir par
lé trop librement contre son frere secre-
taire de Dieu, receut incontinent peine
de sa temerité. Et les enfans qui avec ri-
sées & moqueries allerent au devant d’Eli-
sée
, furent dechires des ours. Mémes Sa
muel
par le commandement du Seigneur
feit un livre des tailles & cens que le peu
ple devroit bailler aux Roys: à fin que
chacun conut quelle reverence nous de-
vions à ceux, ausquels Dieu à donné les
ornemens des grandes dignités. Mais si
entre les notres se trouvent des Philoso-
phes tant menus & humiles, de mettre
Dieu & les hommes en pareil degré d’hon-
neur, qui ne les jugera hors du sens? Car
comme dit le bon poëte, que ne pourra
croire celuy de soi mémes, quand on fait
sa puissance égalle aux Dieux. Or aujour-
dhuy ceux qui suivent les cours, s’esti-
ment étre les bien venus envers les prin
ces, s’ilz les font compaignons des louan-
ges divines. Mensonge certes ridicule
d’inventer choses ausquelles les empeche-
mens de nature, de viellesse, & de mala-
die repugnent. A bonne cause donc Phi-
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [AA8v p384]lippe
Roy de Macedone, dedans Lucian
impropere pour chose villaine à son filz
Alexandre, de ce qu’etant élevé pour la
grandeur de ses proesses, permétoit qu’on
luy deserat les honneurs divins: veu que
peu au paravant ayant receu un coup en
la guerre ne se pouvoit tenir de pleurer.
Les Sybarithées étans en la fleur de leur
gouvernement, allerent vers l’oracle pour
sçavoir ce qui aviendroit à leur republique:
ausquels fut reponse faite, qu’alors leur
cité seroit detruite, quand ils donneroient
aux hommes l’honneur, que les anciens
deferoient à Dieu. Car par quelle chose
estimons nous l’esprit de Dieu plus s’etran
ger de nous, que de tant métre en oubly sa
majesté, qu’a icelle nous égalions l’infir-
mité des hommes? Et ne pense point Dia
goras Melius
, & Theodorus Cirenai-
cus
, ou autres telles gens, si aucuns en y a,
qui ont nié l’essence de Dieu, avoir été
plus pernicieux à leurs cités, que ceux qui
depriment par noz meurs céte excellente
deité.

Notes:

1.  The inhabitants of Sybaris, in Southern Italy, proverbial for their effeminacy and debauchery. See also in Coustau, ‘Sybaritha in plateis’ ([FCPa015]).



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top