Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [BB7v p398]

Sur le chameau & le beuf de Plutarque.[1]

L’homme envers l’homme, Dieu.

Quelque chameau, & un beuf trop chargé
Alloyent un jour ensemble voyager:
Le beuf voulant étre un peu deschargé
Prie au chameau le vouloir alleger:
Mais nul secours receut à son danger,
Tant qui’l [=qu’il] mourut. Lors par commandement,
L’ingrat chameau fut forcé justement
Porter le beuf & son fardeau ensemble:
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [BB8r p399]Refuser donc ne faut ingratement
Faire un plaisir, qui les autres assemble.

NARRATION PHILOSOPHIQUE.

COmme toujours le consentement
des Philosophes a été, le monde
avoir été crée pour les Dieux &
pour les hommes: aussi ont ilz éstimé
l’homme avoir été fait pour l’homme.
Car tout ainsi que les choses qui au cours
& saison de l’année sont produites de la
terre, servent au profit de l’homme: &
mémes la liberalite de nature est si gran-
de, qu’on peut recueillir fruit des choses
faites pour nuire: aussi les plaisirs & be-
nefices que Dieu nous fait, en nous don
nant l’usage de tant choses, doit étre re-
conpensé de l’homme, à l’homme. Car
se monstrer negligent aux affaires des
amys quand ilz ont besoin, est autant con
tre nature que contre la doctrine de l’Evan-
gille: à laquelle qui se voudra confor-
mer, il ne permettra pas, qu’on puisse ac-
cuser sa foy, à rendre & recognoitre le
plaisir, ou son peu de liberalité à bien fai-
re. Mais parce que aux choses externes,
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [BB8v p400]selon l’opinion du vulgaire, fortune prin
cipalement domine: ceux qui auront
moyen, devront aviser, qu’ilz ne dedai-
gnent l’adversité d’un autre: ains fau-
dra qu’ilz soutiennent ceux, desquels ilz
voudroient bien étre aydés, si la for-
tune étoit changée des deux cotés. Car
autrement, avenant que leur prosperité
tourne en adversité, on leur imputera à
faute ce qui est ordinaire en la fortune,
& la ou n’y a aucune offense.

Notes:

1.  The story comes from On the Preservation of Health, 27. It is known in various other versions, including a fable of Aesop (about an ox and a donkey).



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top