Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [b7r p29]

Plus outre.[1]

Charles v. de ce nom, Empereur de l’Empire Rom-
mein
, aujourdhui fait sa Devise de deus Colonnes, que
l’antiquité ha nommé, les deus Colonnes d’Hercules. Qui
sont deus eminentes montaignes, ou promontoires, di-
stantes l’une de l’autre d’environ sept cens pas. L’une en
Mauritanie, du coté d’Afrique, nommee Abila, l’autre

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [b7v p30]

au Royaume de Grenade de la part d’Espagne, nom-
mee Calpé.[2] Et entre lesquelles est une embouchure de
mer qu’on dit le destroit de Gibraltar, ou destroit de
Seville. L’opinion Poëtique tient qu’en ce destroit, jadis
estoit une seule Roche massive, cloant celle entree de
mer entierement & que par la force de Hercules ce
passage fut ouvert: pour y introduire la mer Oceane. En
memoire dequoy furent erigees par lui ces deus Colon-
nes: en deus diverses parties du monde. Et pour autant
que anciennement estoit la coutume des grans Princes,
d’eriger des monimens comme arcs, & Colonnes es lieus
ou ils finissoient leurs voyages, ou peregrinacions (com-
me lon lit avoir fait Alexandre en plusieurs lieus d’A-
sie
): aussi pour avoir Hercules voyagé jusques au lieu
des Colonnes susdites on ha opiné qu’il ayt dressé icelles.
Lesquelles à la verité, on ne scet si elles sont naturelles,
ou si elles ont esté levees artificiellement. Tant y ha qu’il
conste y avoir eu un temple, auquel sacrificia Hannibal,
estant sur son entreprinse & dessein de la guerre d’Ita-
lie
, là ou aussi estoient deus Colonnes de bronze, de la
hauteur chacune de huit coudees: montrans l’excellence
de l’edifice, & estoit ce lieu (selon l’avis de plusieurs)
la fin du monde. Outre lequel lieu il n’est memoire que
aucun ayt navigé, jusques au regne de Charles Empe-
reur moderne: que ses sugets d’Espagne ont descouvert
plusieurs isles & terres habitables, pareillement les Por-

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [b8r p31]

tugalois, qui ont fait de grandes conquestes, tant en Le-
vant qu’en Ponant
.[3] Pour lesquelles prouesses & dilata-
cion de limites temoigner, ledit Signeur Empereur por-
te en sa Devise les susdites Colonnes: avec espoir (com-
me il dit) de pousser avant, & conquester encores
Plus outre.

Notes:

1.  This emblem has a different motto from its correspondant in the 1551 edition (Extra anni solisque vias).

2.  The Pillars of Hercules were known as Calpe and Abila. Calpe is the ancient Greek name for Gibraltar, while Abila Mons was the southern rock, which is claimed to be either Jebel Musa in Morocco, or Monte Hacho in the Spanish enclave of Ceuta.

3.  Here Levant and Ponant refer not to eastern and western ends of the Mediterranean, but to Portuguese conquests in the west (Brazil) and in the east (India and the East Indies).



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top