Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [f1r p81]

Invitum fortuna fovet.

Fortune when he favours, heaps too much upon a man

Tant à souhet & à plaisir succedoit la felicité des  [M]
grandes richesses & fortune de Polycrates Tiran Sa-
mien
, que lui mesmes la cuidant temperer & changer,
getta une sienne Bague, ou Anneau, de tresgrande esti-
macion, dens la mer: lequel toutefois ce nonobstant, fut
retrouvé au ventre d’un certein Poisson, que les pescheurs
vindrent à pescher. Dont s’en ensuivit que ledit Tiran,
fut en fin surprins & empongné du Satrape de Perse,[1]
lequel tantot le fit pendre & estrangler miserablement.
A quoy peut on voir que la faveur, le ris, ou lueur de
Fortune, (que le monde estime felicité) n’est pas chose
fort assuree, de longue duree, ny certeine: ains de tant
plus qu’elle reluit, & plustot se casse et se brise: tout
ainsi que fait le verre.

[Marginalia - link to text]Strabo

Notes:

1.  Oroetes, the Persian Satrap, or governor, of Lydia, Phrygia and Ionia in the 6th century BC.


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top