Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [i2v p132]

Vel in ara.[1]

And that on the holy altar

Galeaz Marie, Duc de Milan, fils de François Sfor  [M]
ce
, se laissa tomber en telle impudique lubricité, qu’il
violoit & les filles vierges, & aussi que les dames d’hon-
neur & de vertu. Vice qui le rendit tant odieus aus
siens, & aus estrangers, ses sugets, que finablement lui
en print mal. Car un Courtisan Milannois, nommé An-
dré Lampugnan
avec deus autres ses adherens, se sen-
tans par lui trop ofensez, & mesmes ledit Lampugnan
(qui d’ailleurs ne pouvoit porter paciemment le tort que
ce Duc faisoit à un sien frere d’une abbaye[2]) conjurerent
ensemble sa mort. Laquelle ayant entreprins Lampu-
gnan entre les autres: & neanmoins n’osant aprocher
ny ofenser la personne du Prince, duquel la grande beau-
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [i3r p133]té le regettoit & estonnoit: s’avisa d’un moyen pour
s’assurer. De maniere qu’il le fit peindre en un Tableau
au vif, contre lequel il donnoit de la dague à toutes fois
qu’il y pensoit. Et tant continua ses coups en cette façon
de faire, que un jour se voyant tout acoutumé & assuré
de l’aprocher et fraper, s’en va ensemble ses compli-
ces, trouver ce malheureus Duc dens une Eglise, entre
ses archers de garde, & la (ce nonobstant) s’avance
comme voulant parler à lui, & sur ce soudeinement le
frape de la dague trois coups au ventre si rudement qu’il
tombe mort en la place. Et ainsi fina ce vicieus Prince,
lequel n’avoit jamais bien entendu ce beau trait de Clau
dian
: Quil [=Qu’il] n’est meilleur guet, ny plus forte gar-
de, que fidele Amour, & estre aymé. Ores que
son fust environné de mile dards, ou halebardes.

Et à la verité, notre Createur, Dieu des vengeances,
(tant recommandant l’amitié entre les hommes) trouve
bien ceus qui font le contraire, & qui l’ofensent: fussent
ils sur le propre autel.

[Marginalia - link to text]Histoire de Milan.

Notes:

1.  This image is slightly different from the corresponding emblem in the 1551 edition.

2.  Ascanio Sforza, brother of Duke Galeazzo Maria, later became a cardinal (d. 1505).



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top