Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B1r p17]

Malum interdum simili arcendum.

Fight fire with fire.

O combien est estrange
Des choses la meslange,
Quelle mutation
Se faict en la nature,
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B1v p18]Et quelle mixtion
Quelquefois elle endure!
Le froid & la tourmente
Faict la chaleur ardente,
Et de l’humide mer
Nous voyons une femme
Jusques à nous ramer
Plus seche que la flamme.
On dict que la deesse
Cyprienne, maistresse
Des amours douloureux,
Est sortie de l’onde,
Et rendit furieux
Jupiter dieu du monde.
Mesme toutes les troupes
Qui habitent les croupes
De l’Olympe esclairant
Avecque les sagettes
De son fils tout-bruslant
Luy devindrent subjectes.
Eust peu doncques l’Affrique
Nous estre plus inique
Par un monstre nouveau?
Qui fuira l’estincelle
Puis il nous vient de l’eau
Une semance telle?
Faut-il que lon appaise
Une si grande braize
Avec l’humidité?

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B2r p19]Mais il faut que tu veille
Pour estre en liberté
A ce que je conseille.
Cerches-en allegeance
La où le mal commence:
Jadis de ce danger
Par une telle addresse
Se sceut bien descharger
L’amoureuse jeunesse.
Car le feu ne plus ne dure
N’ayant sa nourriture
Mets le coeur amoureux
Avecques l’amour mesme
Et le feu chaleureux
En la chaleur extrême.
Et ainsi je confesse
Que Venus la deesse
Prist la naissance en mer,
Et que par ainsi faire
Tu pourras consumer
La force du contraire.


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top