Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this pageá Link to an image of this page á[K4v p152]

Iudicium.

Judgement.

Paris qui fut plus beau que nul autre du monde,
Fut quelquefois esleu pour juger la beautÚ
De Pallas, de Junon, & de Venus la blonde,
Ausquelles il parla de telle volontÚ:
Bien que tu sois Junon, & la soeur & la femme
De Jupiter qui tient tout l’empire des cieux,
Tes dons n’ont toutesfois puissance sur mon ame,
Et aussi tu n’auras le present precieux.
Link to an image of this pageá Link to an image of this page á[K5r p3]Bien que pour ton esprit tu sois fort renommee:
En vain pour ce present tu te veux tourmenter:
Bien que tu sois Pallas deesse toute armee
Si ne pourras-tu pas ce present emporter.
Venus la Cytheree est beaucoup plus plaisante
Elle a plus de pouvoir dessus ma libertÚ,
Par elle dans mes oz une chaleur s’augmente,
Et ainsi elle aura guerdon de sa beautÚ.
Prens doncques ceste Pomme, ˘ gentile Venus,
Qui adoucis les coeurs, & qui peux tout dompter,
Par toy tous les plaisirs me seront maintenus,
Dont par tout un honneur je te feray porter.

Exegesis.

Ainsi est tellement nostre ame emprisonee
Que delaissans le bon, nous prenons le mauvais,
Et tellement aussi elle est desordonnee,
Que l’homme est perissant par ses propres mesfaicts.
Qui doncq vivre voudra bien heureux en ce monde,
Qu’il chasse de Paris l’amour qui fut immunde.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top