Single Emblem View

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [P6v p236]

Trahison contre les siens.

LXXX.

Le canard, vray mouchard, au pennage azuré,
A son maistre est du tout fidele & asseuré.
Quand des autres canards la trouppe par l’air vole,
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [P7r p237] Il jargonne, & soudain en leur trouppe il s’enroolle,
Tant que par son attraict ceste trouppe mal sage
Dans les filés cachés s’enveloppe & s’engage.
Lors ce bestail captif se tormente & s’estonne:
Mais le traistre mouschard pas un seul mot ne sonne.
Perfide & desloyal il vend son propre sang,
Pour à l’homme servir, qui n’est pas de son rang.[1]

Commentaires.

Cest embleme est faict contre tous traistres &
perfides, qui sous le manteau d’amitié & familiarité
font tumber les autres au piege: mais principalement
il en veut à ceux qui sont traitres à leur patrie. Il
les accompare aux canards privés & domestiques,
que leurs maistres enseignent à faire venir les autres
dans les filés. Les canars ne sont pas seuls ausquels
on apprend ceste leçon: on l’apprend aussi aux pi-
geons.

Notes:

1.  Cf. Aesop, Fables, 282, where the decoy birds are pigeons.


Related Emblems

Show related emblems Show related emblems

Hint: You can set whether related emblems are displayed by default on the preferences page


Iconclass Keywords

Relating to the image:

    Relating to the text:

    Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

    Single Emblem View

    Section: DESLOYAULTE. View all emblems in this section.

    Link to an image of this page  Link to an image of this page  [E6r p75]

    Trahison contre les siens.

    Cane privée, & de gris emplumée
    Aller, venir aux siens accoustumée
    Voyant voler les sauvages ensemble,
    Et cacquetant, avec elles s’assemble,
    Tant qu’aulx filletz tenduz elle les dresse.
    Prinses, font cry, Lors se taist la traistresse,
    Et se pollut du sang de sa semblable,
    Mortelle aux siens, aux aultres proufitable.[1]

    Similitude des Canes domesticques, attirantes les
    saulvages es filetz: aulx traistres Ganelons, qui
    rendent ceulx de leur propre nation, gent, pais,
    maison & sang, entre les mains de leurs enne-
    mis mortelz.

    Notes:

    1.  Cf. Aesop, Fables, 282, where the decoy birds are pigeons.


    Related Emblems

    Show related emblems Show related emblems

    Hint: You can set whether related emblems are displayed by default on the preferences page


    Iconclass Keywords

    Relating to the image:

      Relating to the text:

      Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

       

      Back to top