Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q6r p251]

Les surnoms des Professeurs.[1]

XCV.

La coustume est, bailler aux Professeurs
Quelque surnom conforme à leurs humeurs.
Curce canon fut dit, qui n’expliquoit
Sinon les loix qu’aisees il voyoit.
Paris souvent mesme chose repete,
Et pource il a de Meandre[2] epithete.
Picus confus & fort obscur estoit,
Et pource aussi Labyrint se nommoit.
Claude trop bref, qui beaucoup retranchoit,
Pource d’estoc le surnom il avoit.
La grosse voix & haute de Parpaille
Du gros butor le laid surnom luy baille.[3]
Albe, au rebours, chauvesouris s’appelle,[4]
Pouce qu’il a la voix mince et fort gresle.
Roignant la fin des mots, Crasse merite
Que le surnom d’Arondelle il herite.[5]
Qui nul n’escoute, & qui seul veut parler,
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q6v p252] Un estourneau on le peut appeller.
Besgue, enroué, babillard maint un est,
Et l’autre rend de vipere un siblet.
L’un tord la gueule & le nez tout à faict,
L’un de sa langue une tariere fait.
L’un le sanglot, l’autre la toux arreste,
L’autre, en crachant, à chacun est moleste.
Bref tant qu’y a en nous qui nous defaille,
Autant aussi de surnoms on nous baille.

Commentaires.

La coustume depravee a tellement gaigné sur nous
qu’on remarque plustost les vices que les vertus, no-
tamment en ceux qui font profession des lettres. Ce
qu’Alciat remarque en quelques uns de ceux qui l’a-
voyent precedé, & mesmes en quelques uns qui
estoyent de son temps, qui n’enseignoyent pas le droit
comme il faloit: lesquels toutesfois il ne nomme point:
& dit que les escholiers leur ont baillé à chacun leur
quolibet, qui remarquoit le peculier defaut d’un cha-
cun en l’interpretation des loix, soit defaut d’esprit,
soit defaut naturel. A la verité c’est un pesant far-
deau & fascheux, de parler seul, quand plusieurs es-
coutent: parler, dis-je, de grand’s choses, & en une
grande assemblee. Car il n’y a quasi personne, qui
n’ayt beaucoup meilleur veuë à remarquer le mal, que
non pas à faire son proffit de ce qui est bien dit: si que
le peu de mal qui se retrouve en quelcun, estouffe &
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q7r p253] esteinct entierement tout ce qu’il y pourroit avoir de
bien. Autant de fois que nous parlons, autant de fois
soummes nous syndiqués. Il n’y à rien, dont nous
nous souvenenions [=souvenions] le plus, que des fautes & defauts
de nos voisins. Ceste licence & coustume depravee de-
vroit meshui cesser entre les Chrestiens. Les reproches
qu’on fait pour les defauts qui sont aux corps, ou aux
biens mondains, procedent de personnes qui ne sont
pas en leurs bon sens. Meandre est une fleuve fort tor-
tu & tournoyant. Du butor nous en avons parlé en
l’embleme 83 de ce second livre([FALe083]).

Notes:

1.  For the giving of nicknames to teachers cf. Lucian, Symposium, 6.

2.  Maeander, a river in Asia Minor famous for its meanderings.

3.  Cf. Juvenal, Satires, 1.13: ‘the pillars cracked with continual recitations’.

4.  Vespertilio, ‘Bat’. See Emblems 91 and 92 ([FALe091], [FALe092]).

5.  Hirondelle, ‘the Swallow’. Cf. Emblem 74 ([FALe074]). The Greeks compared the persistent twittering of the swallow to barbarian jabbering.


Related Emblems

Show related emblems Show related emblems

Hint: You can set whether related emblems are displayed by default on the preferences page


Iconclass Keywords

Relating to the image:

    Relating to the text:


    Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

     

    Back to top