Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q7r p253]

La richesse du tyran, c’est la povreté
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q7v p254] des subjects.

XCVII.

Ce qu’est la rate au corps, l’Empereur[1] disoit estre
Le sien fisque à l’endroit du menu populaire:
La rate grossissant, le corps devient phtisique,
Ainsi, le fisque accreu, decheoit la republique.

Commentaires.

La richesse d’un tyran, fait les subjects belistres:
& au corps humain, si la rate s’enfle & s’accroist,
les autres parties du corps seichent & deviennent
rabides. Tibere, meschant Prince, dit encor ceste
bonne sentence: Le Prince peut tondre son troupeau,
mais il ne le doit pas escorcher. Ceux qui veulent à
tousjours affermir le revenu de leur fisque, s’y doy-
vent tellement porter, que tout exces en soit banni: de
peur qu’il ne vienne à tarir, pource qu’il a esté cruelle-
ment recueilli. Trajan a esté grandement loué, pource que
sous luy souvent le fisque perdoit son proces. Or ne
le perd-il jamais, que sous un bon Prince. L’empereur
Constans disoit, que les richesses publiques estoyent
beaucoup mieux entre les mains de plusieurs, que non
pas au seul coffre du Prince. C’est un vray argument
pour asseurer qu’un Prince a sainctement regné,
quand on void que par son soing & diligence son
peuple s’est enrichi.

Notes:

1.  The Emperor Trajan (as clarified in the commentary), one of the five ‘Good Emperors’. See Aurelius Victor, Epitome de Caesaribus, 42.21; Erasmus, Apophthegmata, 8.


Related Emblems

Show related emblems Show related emblems

Hint: You can set whether related emblems are displayed by default on the preferences page


Iconclass Keywords

Relating to the image:

    Relating to the text:


    Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

     

    Back to top