Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [P7v p238]

Vain assaut.

LXXXII.

La lune estant en l’eau, lors un chien s’y miroit,[1]
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [P8r p239] Qui soy mesme voyant, un autre y estre il croid:
Il jappe: son japper s’esvanouït en l’air:
La lune pour son bruit ne laisse pas d’aller.

commentaires.

Alciat s’attaque icy à certains detracteurs &
mesdisans, lesquels recongnoissans un grand & pro-
fond sçavoir en quelque segnalé & excellent person-
nage, aiment mieux le deschirer par calomnies, que
l’ensuyvre & imiter. Le chien, qui abbaye à la Lu-
ne
, croid que par son japper il arrestera le cours d’i-
celle. Le chien est le symbole d’envie & de detraction.
Cest une chose honteuse, d’estre vaincu par courtoi-
sie: mais il est encor plus honteux de vaincre par
mesdisance. Celuy qui estant injurié ne replique point,
fait retumber l’injure sur la teste de son haineux.
Celle musique est belle, quand l’un se taist, pendant
que l’autre injurie.

Notes:

1.  For the theory of the moon’s disk as a mirror reflecting things on earth, see Plutarch, De facie in orbe lunae, Moralia, 920ff.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

    Relating to the text:


    Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

     

    Back to top