Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [E2v p68]

L’ORIGINE, ET TERMINA-
TION HUMAINE.

Comme un Rameau fueillu provient du cueur
Du tige ferme, ou il prend sa vigueur:
Puys peu à peu ses branches espandant
Vers le hault Ciel, Comme ses bras tendant.
Ses beaux fruyctz monstre: & s’eleve en espace
Vuyde de l’air: tant que son tronc surpasse.
Ainsi la femme estant comme partie
Du terrestre Homme, & de son corps sortie,[1]
De beaux enfans met en avant le fruyct.
Monstrant qu’elle a plus que son tronc produict,
Duquel la vie elle prend toutesfois.
Car il soustient d’elle, & des siens le faix.
Or tous les deux, sans nulles controverses,
Sont composez de parties diverses.
Et leur essence est d’esp’rit, & de corps
Conjoinctz en un par merveilleux accordz.
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [E3r p69] L’Esp’rit montant tient la vigueur du feu,
Et le Ciel est son original lieu.
Le corps de terre est formé, & en signe.
Tousjours il prend vers terre sa racine:
L’esp’rit au Ciel fait lever mains, & face:
Quoy que le corps à soy tenir le face.

Notes:

1.  It is inferred that this reference is to Adam and Eve.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top