Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B5v]

Ingratitude.

Le L’hierre croist autour d’ung arbre & monte
Jusqu’au coupeau, & tant croist sa puissance
Que celuy arbre il offusque et surmonte
Et en la fin luy porte grand nuissance

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B6r]
AH l’hierre je t’ay trop porté,
Car en fin tu m’as surmonté,
J’ay trop souffert que ta verdure,
Prinst entour moy sa nourriture,
Et les fueilles & branches tiennes,
Se joignissent avec les miennes.
Je t’ay soustenu en jeunesse,
Et tu me nuis en ma vieillesse:
Car tu me portes grand dommage,
Par ton ample & obscur umbrage,
Tant que mes fleurs & mes bons fruictz,
Sont par toy gastez & destruyctz,
Et ne puis bailler à mon maistre,
Tel proffit comme il souloit estre.
Ainsi est il de plusieurs gens,
Qui sont d’amytié negligens,
Et ne congnoissent les biensfaictz,
Qui par les aultres leurs [=leur] sont faictz,
Ains mettent toute leur estude,
Par le vice D’ingratitude,
A supplanter leurs bienfaicteurs,
Qui de leur faict son conducteurs,
Car ceulx qui les ont eslevez
Sont par eulx foullez & grevez,
Comme ingratz, pires que les bestes,
Qui sont en ce faict plus honnestes.
Notes:

1.  Cf. Eramsus, Parabolae, drawing on Plutarch, Moralia, 805E-F, and 541E, and also on Pliny, Natural History, 17.239. See also La Perriere, Theatre, emblem 82 ([FLPa082]).


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top