Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [F6v]

Qui nuyst à aultruy il nuyst à soymesmes.

L’homme qui veult le lievre marin[1] prendre,
Tout aussi tost qu’il le vient à toucher
Mort & transy, on le void tresbucher,
Il veult tuer, mais mort le vient surprendre.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [F7r]

EN la mer nage ung venimeux poisson
Qui a quasi d’un lievre la facon,
Et pour cela, lievre Marin se nomme.
Or s’il advient d’adventure qu’ung homme
Preigne ce lievre, aussi tost qu’il est pris,
Ilz sont tous deux de griefve mort surpris.
Le lievre meurt quand l’homme le manie,
L’homme aussy tost donne fin à sa vie.
Ainsi tous deux d’ung seul atouchement,
Finent leurs jours bien miserablement.
C’est le loyer de ceulx qui veullent nuyre
A leurs prochains pour tromper & seduyre,
Car en pensant à aulcun faire oultrage,
On faict à soy prejudice & dommage.
Tel au prochain une fosse appareille
Qui chet dedans, & ha peine pareille.
Il est prouvé au livre de Hester,
Disant que Aman feit faire & apprester
Ung grand gibet pour Mardochée pendre,
Mais peu apres le roy le feit tost prendre,[2]
Et commanda (son mal faict entendu)
Estre luy mesme en ce gibet pendu.
Gardons nous doncq de nuyre à nostre proche,
Que le peril pres de nous ne s’approche
Et ne faisons à aultruy le meffaict
Que ne vouldrions que contre nous fut faict.

Notes:

1.  For the ‘lievre marin’, see the previous emblem.

2.  It is thought that the King of Persia in the story of Esther, called Ahasuerus in the Biblical texts, is the same as Xerxes in Greek sources.


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top