Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [G1r p97]

Honneur deu.

Le train de ce tems.

Céte jument lors qu’elle étoit en vie,
Pour son seigneur gaigna mainte victoire:
Or maintenant que la mort l’a ravie
Il luy a mis ce tombeau par memoire.
Plusieurs ont tort, qui ont honneur & gloire
Par le moyen d’une dame herité
Qu’ilz ne luy font, ou de marbre ou d’ivoire
Quelque colosse à perpetuité.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [G1v p98]

Narration Philosophique.

LA coutume ancienne de recognoitre
un bienfait a éte jadis tant religieu
sement gardée par noz peres, que
non seulement ilz consacroient par tro-
phées la memoire des hommes qui avoient
fait quelque chose grande pour la repu-
blique, mais aussi honoroient par tumbeaus
& statues les animaux, par lesquelz quel-
que bonne fortune étoit avenue. En quoy
Alexandre à mon jugement a passé tous
les autres, lequel ayant échappé infinis
dangers de guerre par la dexterité de son
cheval Bucephale, luy feit apres sa mort
un convoy, & mit un tumbeau: puis a-
pres la victoire de Thebes batit une vil
le de son nom. Aussi Pline recite qu’en
Agrigente plusieurs Pyramides sont ele
vées à l’honneur de mains chevaux. Car il
est raisonnable que la memoire de ceux
ne se perde, desquelz la vie est utile à la
republique, ou à tout le moins conjointe
au profit commun. Mémes on dit que le
Dictateur Cesar posa une statue à son
cheval dedans le temple de Venus son
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [G2r p99]ayeulle, ayans les piés humains comme
le cheval étoit. Lequel est dit avoir eu cé-
te ruse, qu’il ne permetoit homme mon-
ter sur luy que Caesar. Et certes c’est cho-
se convenable & digne d’un homme non
ingrat, de conserver en memoire les ge-
stes & fais de ceux par lesquelz il a receu
victoire & honneur, & sur ce point l’Em-
pereur Adrian fut fort estimé qu’apres la
mort de Plotine, en faveur de laquelle il
avoit éte adopté par Trajan marcha neuf
jours en robe de dueil: & pour un souve-
nir de tel benefice edifia un temple à son
nom.[1] Car qui par moyen d’une jument
surmontent aux tournois d’Olimpe, ou
qui par les femmes perviennent à hon-
neurs & biens, se montreroient fort in-
gras, s’ilz ne rendoient quelque temoi-
gnage d’honneur à celles qui leur ont fait
tant de bien de les pousser en telles dignités.

Notes:

1.  Pompeia Plotina, wife of Emperor Trajan, had no children and advised him to adopt Hadrian as his successor.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top