Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q2v p244]

Sur Dipsas serpent.[1]

Dipsas serpent susse le sang de l’homme,
Et son humeur, tant que soif luy fait prendre.
Une putain l’homme souvent consomme,
Et sa substance & humeur luy fait rendre.

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q3r p245]

Narration Philosophique.

CEst certes choses miserable & mal-
honéte de vivre sous l’Empire &
domination des femmes: mais en
ce cas il ne se trouve plus infame & fa-
cheuse servitude, que de ceux qui villaine
ment se rengent à l’amour de quelcune.
Car qui est ce qui peut étre tant saint au
revenu des hommes, qui ne soit violé par
telles dames? qui est ce qui est tant sacré
& plein de religion, qui n’en soit desho-
noré? Car des choses qui se devroient met
tre à la sainte épergne, c’est à dire, au pa-
trimoine de Jesucrit, ces femmes n’en
peuvent retirer leurs mains, ausquelles
ne suffit pas d’avaller les saintes oblations
(comme on dit) des Dieux, qui du tems de Da-
niel
étoient adorés en Babylone. Mais el-
les demandent à soy les sportules & au-
tres menus drois qu’on donne aux Juges
par honneur. Mais parce que de tant qu’un
homme est homme de bien, de tant moins
il estime les autres mauvais. L’opinion de
ceux me semble Crétienne, & certes loua-
ble, qui pourtant ne blament les femmes
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [Q3v p246]qui frequentent les maisons de telz seigneurs. Car
c’est le propre des Evesques, & est convenable
a la doctrine Evangelique, de se méttre en tout de-
voir de bien faire aux vefues. A laquelle opinion
les Canonistes ne font contraires, qui suivans une
equité quasi pretoriale, tiennent qu’un clerc qui
sera veu embrasser une femme, doit étre estimé
par humaine interpretation faire cela par maniere
de benediction, & non pour mal faire, si non qu’en
céte cause en seroient témoins assez idoines, & non
reprochables, ayans interest en céte matiere. Mais
par ce que de tant qu’un homme est honéte &
bon, de tant il veut étre, & sembler bon, il faut
que ceux desquels la vie est mise devant les yeulx
de tous se guardent de ne tumber en quelque in-
famie & soupeçon pour les femmes. Car ne se sou-
cier de ce qu’on dit de nous, c’est l’acte d’un hom-
me dissolu. Aussi dit Hesiode, que quicunque se fie
aux femmes, il se fie aux larrons. Ce que toutefois
nous estimons étre dit des femmes desquelles la
vie est ouverte à toute impudicité & liberté, &
de leur lien se defaire qui veut plaire à Dieu, com-
me dit Salomon: mais qui est méschant, s’y trouve-
ra pris.

Notes:

1.  Dipsas is the name of a snake whose poisonous bite induced a violent thirst. It is also an old bawd in Ovid, Amores 1.8.2. The name is connected with the Greek word for thirst.



Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top