Switch to Dual Emblem Display

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B7v p30]

Quelque fois il fait bon dissimuler le

Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B8r p31]

vice du Prince cruel pour ne l’esmou-
voir à courroux.

Celuy qui veut un grand Seigneur reprendre
A ce qu’il fait devroit bien regarder,
Car (bien souvent) pour trop se hazarder:
Mort ou malheur on y pourroit bien prendre.

Du Lyon, du Regnard, & de la Brebis.

11

DU fier Lyon tant infecte est l’aleine:
Qu’à tout bestail errant par mont & plaine,
Pour ceste cause il se rend en tous lieux:
Fort odieux.
Parquoy un jour (se voyant tant hay)
Devient pensif, despité, esbahy,
Voullant laisser de sa colere ardante:
Marque evidente.
Or pour autant qu’à sa grande puissance
Tous animaux rendent obeissance,
(Dautant qu’il est estably par leur loy
Souverain Roy.)
Il commanda chascun estre appresté,
Pour comparoir devant sa majesté:
Et ordonna qu’aux deffaillants: la vie
Seroit ravie.
L’edit ouy tout bestail de la terre
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [B8v p32]Vers iceluy s’achemina grand erre,
Pas un tout seul à son edict treshaut:
Ne feist deffaut.
Tous arrivez point ne voulut faillir
Ce grave Roy à les bien recueillir:
Lequel seant au throsne d’excellence
Feust faict silence.
Lors d’une voix plus qu’autre espouvantable
Parla telz mots. O trouppe miserable
Me dois tu pas, sans quelque exception,
Subjection?
S’il est ainsi, pourquoy doncq vas tu tant
Ma compagnie en tous lieux evitant?
Pourquoy est el’ de toy, avec risee,
Tant mesprisee?
Jentens [=J’entens] que c’est pource que mon aleine
(Ainsi qu’on dist) de puanteur est pleine.
Mais la brebis congnoistra bien comment:
Va autrement.
Brebis (dist il) vient doncq sans contredit,
Sens si je suis si punaiz comme on dit,
La brebis fait en humilité grande:
Ce qu’il commande.
Plustost ne s’est du Lyon approchee
Qu’il la [=l’a] soudain de sa patte acrochee,
Link to an image of this page  Link to an image of this page  [C1r p33]La devora: sans qu’elle eust de quelqu’un
Secours aucun.
Or cela fait il demande au regnard
Pourras tu mieux congnoistre par ton art
Qu’elle est l’aleine yssant de ma personne:
Mauvaise ou bonne?
Le fin regnard congnoissant bien sa ruse
Subtilement luy presente une excuse
Disant, Seigneur cela faire ne puis:
Mallade suis.
Je sens si fort la teste me douloir
Que de sentir je n’ay pas le pouvoir,
N’y discerner de l’oudeur gracieuse:
La vicieuse,
Cecy nous est un exemple notable,
Que quelque foys dissimuler il faut,
Du Roy cruel le vice, & le deffaut:
Pour n’esmouvoir son courroux redoubtable.


Iconclass Keywords

Relating to the image:

Relating to the text:


Hint: You can turn translations and name underlining on or off using the preferences page.

 

Back to top